Arsenie Boca, La voie du Royaume, Orthodoxie

Noé et Jésus

21 janvier 2019

Le père Arsenie Boca

La voie du Royaume

Ce qu’autrefois était l’arche de Noé au dessus des eaux du déluge, est aujourd’hui l’Église de Jésus – Celui qui est mort sur la croix – sur les eaux de la perdition. La différence est que l’arche a été fermée par Dieu de l’extérieur, et personne ne pouvait entrer[1], pendant que l’arche de l’Église – le bateau ayant la croix sur ses voiles – a la porte ouverte et les gens poussés par les flots peuvent encore entrer. Là-bas, il y avait Noé, ici nous avons Jésus, et dans les vagues il y a l’ennemi, en train de noyer les hommes.

Il se passe cependant quelque chose de difficile à comprendre: ceux qui sont torturés par les vagues, malgré le fait qu’ils veulent tous  vivre, ils ne veulent pas tous monter dans le bateau. Ils crachent même sur les mains de ceux qui veulent les aider. Les mains, sont ceux de leur Père: les bras sont les sept Saints Sacrements de Dieu, qui sauvent les hommes du déluge: morts dans la chair, ils sont vivants dans l’esprit[2]. De leur pauvre vie ils passent à la vie céleste. Ceux-là, qui ne veulent pas se sauver dans l’arche dirigé par Jésus Christ – le Crucifié – sont les fils de perdition[3], parce qu’ils n’ont pas accepté l’amour de la vérité afin qu’ils soient sauvés. Pour cette raison Dieu permet qu’ils soient tentés par des fortes illusions, afin qu’ils croient aux mensonges et qu’ils soient punis tous ceux qui n’ont pas cru la vérité, mais ont aimé l’injustice[4]. Ainsi, avec le passage du temps, avec la permission de Dieu, l’ennemi du salut des hommes a amélioré son arsenal: il a inventé d’autres bateaux qui naviguent sur les flots, afin de recueillir ceux qui tendent les bras mais crachent sur l’Église. Pour eux, pour les fils de la perdition, Dieu permet les œuvres mauvaises de Satan, qui ont donné naissance, jusqu’à ce jour, à 800 faux messies[5], qui sont en vérité des démons. Car, à ce jour, l’impie a inventé plus de 800 sectes, barques ou églises mensongères, et nombreux sont ceux trompés et attrapés dans leurs filets. Leur tromperie est facile à démasquer: le comandant ennemi et les faux messies n’ont pas la croix sur les voiles, ni les sept Sacrements à l’intérieur. Et la tromperie est d’autant plus évidente que n’importe lequel de ces faux messies n’est pas le fils du Père; pour preuve, il ne laisse pas ses apprentis dire „notre Père”, même s’il est écrit „priez ainsi”[6]. De cette manière, les faux messies prennent leurs apprentis parmi les fils du Père, afin de les convertir en fils de perdition. Ceux-là sont incertains dans la vérité, mais certains dans le mensonge. Après, aucun des ces faux messies n’est le fils de la Sainte Vierge, et pour preuve ils montrent à leurs disciples de dire du mal d’elle; et, finalement, pensons à la question de l’Apôtre Paul: „Le Christ, est-il divisé ?”[7]

Au bon moment, il sera expliqué comment on devient la proie du mensonge. Ici, pour répondre à ceux qui se tiennent plus haut que l’Église et les saints, il suffit de leur rappeler l’erreur dans laquelle sont tombés les juifs, les tueurs des justes, les premiers voyageurs vers l’enfer les Écritures à la main, en leur demandant: Ce n’est pas selon les Écritures[8] qu’ils ont crucifié Dieu ?

 

Les evangiles de Gladzor

 


[1] Ils entrèrent comme Dieu l’avait prescrit à Noé. Le Seigneur ferma la porte sur lui.         Genèse 7,16

[2] Ensevelis avec lui dans le baptême, avec lui encore vous avez été ressuscités puisque vous avez cru en la force de Dieu qui l’a ressuscité des morts.              Colossiens, 2,12

[3] Je les ai protégés et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition          Jean 17,12

[4] Quant à la venue de l’Impie, marquée par l’activité de Satan, elle se manifestera par toutes sortes d’œuvres puissantes, de miracles, de prodiges trompeurs et par toutes les séductions de l’injustice pour ceux qui se perdent, faute d’avoir accueilli l’amour de la vérité qui les aurait sauvés. C’est pourquoi Dieu leur envoie une puissance d’égarement qui les fait croire au mensonge, afin que soient jugés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité mais ont pris plaisir à l’injustice.      

2 Thessaloniciens 2, 9-12

[5] En effet, de faux messies et des faux prophètes se lèveront et produiront des signes formidables et des prodiges, au point d’égarer, s’il était possible, même les élus.                            Matthieu 24,24

[6] Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié                                Matthieu 6,9

[7] Le Christ est-il divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ?          

1 Corinthiens 1,13

[8] Les juifs lui répliquèrent : «Nous avons une loi, et selon cette loi il doit mourir parce qu’il s’est fait Fils de Dieu !»                    Jean 19,7

Sur le même thème

Pas de commentaire

Laisser un message