Présentation

Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Matthieu 5,48


La parole orthodoxe a une seule raison pour exister: prêcher les vérités de la foi orthodoxe, et en faisant cela, rassembler ceux qui les confessent, afin d’offrir un témoignage solidaire de ces vérités. Elle s’adresse aux orthodoxes de toute nationalité, aux convertis à la foi orthodoxe, et à ceux qui se trouvent à l’extérieur de l’Église, qui désirent savoir plus sur sa foi et sa pratique.
Les éditeurs sont entièrement conscients de leur incapacité à réaliser les intentions présentées. Aucune personne, ou groupe de personnes, peut parler au nom de l’Église du Christ. Il est cependant possible de parler de l’intérieur de l’Église, en conformité avec la tradition orthodoxe ; et c’est de cette façon que nous allons procéder.


Ainsi présentaient le père Seraphim Rose et ses confrères les raisons d’être du périodique The Orthodox Word, en janvier 1965, et c’est d’une manière assez proche que nous envisageons le site La voie des ascètes.
Nous vivons aujourd’hui des temps extraordinaires dans l’histoire de l’Église.
Personne avant nous n’a eu accès à autant d’information sur l’Église du Christ Sauveur, mais en Occident la société n’a jamais été aussi déchristianisée.
Les idoles que la société contemporaine nous propose n’ont rien à envier à ceux du Babylone ou de l’empire romain, et, en même temps, des saints vivent parmi nous.
Les bruits du monde nous poussent à consommer toujours plus, et cependant, quelques rares personnes choisissent la voie opposée : l’ascétisme.
Autour de nous le monde s’agite, mais des solitaires vivent dans le silence du monde éternel.

 


L’Église du Christ est toujours vivante, aujourd’hui comme hier, et comme toujours, mais les disciples du Christ sont de plus en plus noyés dans une société qui n’a plus de place pour Celui qui a vaincu ce monde et la mort.
L’appel à la sainteté, fait par Jésus Christ, s’adresse à chacun d’entre nous – aujourd’hui, comme il y a deux mille ans, en France comme en Palestine, aux jeunes et aux vieux, aux hommes et aux femmes.
En Occident, nous ne vivons plus dans une société chrétienne, nous ne sommes plus portés par une ferveur populaire. Jésus adresse son appel à chacun d’entre nous, il sème le grain de la vie éternelle dans le cœur de chacun d’entre nous, et chacun est responsable pour la réponse qu’il donne.
Cependant, aucun disciple du Dieu Très Haut n’est seul. Il suffit de descendre dans le silence de son cœur pour s’apercevoir que le Sauveur du monde l’y attendait patiemment.
Il suffit également d’entrer dans une église orthodoxe pour retrouver la communion avec tous les saints au sein de l’Église.
Et, il suffit, même en France, d’emprunter les chemins envahis par les ronces pour marcher dans les pas de saints de la Gaule du premier millénaire.


Dieu a fait que nous soyons élevés au sein de l’Église orthodoxe de Roumanie, ce qui nous permet de puiser directement aux sources d’une tradition de presque deux mille ans. Et, en même temps, de témoigner des œuvres d’une Église toujours vivante.
En Roumanie, comme dans d’autres pays orthodoxes, nous avons été les contemporains de saints qui ont montré par leurs propres vies que les exigences des Évangiles n’ont rien perdu de leur actualité.
La voie des ascètes se propose de présenter les vies des saints contemporains de l’Église orthodoxe, qu’ils aient vécus en Roumanie, en Grèce, en Russie, ou ailleurs. Leurs témoignages et leurs enseignements peuvent aider chacun d’entre nous à emprunter le sentier étroit qui mène au Royaume des cieux, même dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.
Nous envisageons également de retrouver les racines orthodoxes de la France, les saints du premier millénaire, mais aussi les saints contemporains qui ont vécu en Occident.
Tel que nous l’avons mentionné, nous vivons des temps extraordinaires, en ce qui concerne l’accès aux œuvres de spiritualité orthodoxe, et nous en profiterons pour éclairer les différents aspects de la foi chrétienne en nous appuyant sur les écrits des pères de l’Église.
D’autres articles traiteront de l’art orthodoxe, spécialement l’iconographie, et du regard orthodoxe sur le monde contemporain.

Pour le chemin que nous commençons nous nous confions aux prières du père Arsenie Boca et du père Seraphim Rose, deux géants du siècle dernier de l’Église orthodoxe.
Le père Arsenie Boca a eu la stature d’un prophète sous le régime communiste en Roumanie, et le père Seraphim Rose a incarné l’ancienne tradition ascétique de l’Église d’Orient au sein d’une société hyper-matérialiste. Tous les deux ont tout abandonné pour le Christ et l’ont suivi jusqu’à leurs morts.

La voie des ascètes s’adresse à tous les orthodoxes francophones, et à tous ceux qui ont entendu un jour l’appel de Celui qui est au delà de tout.
Nous aimerions bénéficier de la collaboration de fidèles grécophones et russophones, familiers de la tradition et de l’actualité de l’Église orthodoxe en Grèce et en Russie, afin de proposer de portraits d’anciens issus de ces pays.

Nous préparons également des versions sous-titrées d’enregistrements vidéo de saints et anciens contemporains.
Mensuellement, les articles les plus importants du site et des articles inédits seront publiés dans un périodique (newsletter) qui sera disponible en format numérique (pdf).

Nous souhaitons que les commentaires se fassent dans un esprit fraternel, et nous sommes ouverts aux propositions de collaboration et aux suggestions qui visent l’amélioration du site.


Prions Dieu, le Tout-Compatissant, qu’Il nous épargne ses paroles :

Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche

(Apocalypse 3,16)

et que nous puissions dire, avec l’apôtre Paul :

J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi.

( 2 Timothée 4,7).